Comment mesurer le succès d’une campagne SEO ?

Un site doit se positionner parmi les meilleurs résultats sur les moteurs de recherche. Pour réussir ce pari, la solution standard consiste à optimiser son référencement SEO. Plusieurs techniques permettent d’atteindre le but comme le choix des mots-clés ou l’augmentation du taux de conversion. Après le lancement d’une stratégie, il est essentiel de mesurer son succès. Mais que faut-il faire pour effectuer cette tâche ?

Le positionnement des mots-clés

Le classement d’un site web est connu grâce à l’indicateur. Il offre une bonne visibilité au niveau des moteurs de recherche. Il sera également un atout pour connaître la place d’un site lorsqu’une requête est basée sur un mot-clé spécifique. En principe, les vérifications s’imposent pour éviter de se retrouver en bas de la page d’indexation. Pour information, les résultats que vous percevez sur un ordinateur peuvent différer sur ceux des versions mobiles. Un autre élément qui modifiera ce paramètre est l’emplacement géographique.

Le nombre de visiteurs

Le volume de visiteurs a d’autant un impact sur les indicateurs de performance d’une campagne SEO. De ce fait, certains sites n’hésitent pas à investir pour générer des sources rapidement. Cette méthode assure d’ailleurs un gain de notoriété. Malgré un nombre élevé de visiteurs, il faut aussi que les liens internes soient cliqués plusieurs fois. Dans le cas contraire, le site n’est pas considéré comme étant de bonne qualité.

Comment se comportent les utilisateurs ?

Le tracking d’un site requiert l’analyse du comportement des utilisateurs. Parmi les plus importants, vous devriez examiner le taux de rebond. Ce dernier est défini en fonction des internautes qui atterrissent sur votre site puis ils quittent immédiatement après quelques secondes. Le phénomène est expliqué par le fait que vos contenus ne sont pas attrayants. Pour solutionner le problème, il est judicieux de revoir par exemple le temps de chargement du site. Dans certains cas, les maillages internes sont peu efficaces.

Quel outil pour analyser les données ?

Tous ses indicateurs de performance seront difficiles à décomposer manuellement d’où l’usage d’un programme tel que Google Analytics. Il reste l’un des plus populaires dans l’industrie. Il existe cependant d’autres outils pour aider dans ce travail chronophage.